Recherche et développement

Nos projets collaboratifs

ORCADE

Problèmatique

Recyclage de câbles électriques (nucléaire)

Objectif du projet R&D

Les démantèlements d’installations nucléaires seront amenés à produire des quantités importantes de câbles électriques radioactifs destines a être stockes avec les déchets de très faible activité (TFA). Le retour d’expérience sur le démantèlement de quelques laboratoires du site du Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) de Marcoule permet d’estimer la part des câbles électriques dans les déchets TFA issus du démantèlement de ces installations a une valeur supérieure a 3 % en masse et supérieure à 10 % en volume.

Les métaux constitutifs de ces câbles, enfermes dans une gaine (voir image cidessous), sont toutefois généralement exempts de contamination, l’éventuelle contamination radioactive étant localisée en surface des gaines. Or, les métaux utilises dans ces câbles électriques (cuivre, aluminium) présentent un intérêt économique, et leur recyclage serait donc particulièrement intéressant à cet égard. Il permettrait également de réduire les volumes de déchets radioactifs à stocker, et donc de réduire les couts de stockage associes et d’optimiser l’utilisation des capacités de stockage.

Résultats attendus

> Développer une technologie de récupération de l’âme métallique des câbles en évitant tout transfert de contamination en provenance de la gaine en vue de son déclassement en déchet conventionnel et de son recyclage

> Adapter aux contraintes du nucléaire le procédé actuellement mis en œuvre pour les câbles électriques non radioactifs

Notre implication dans le projet


Carte d'identité du projet de R&D

Type de projet : Projet financé par l’ANDRA 

Porteur du projet : A3i – Groupe Inovertis

Partenaires : 3 partenaires industriels

Budget : 1 750 k€

Retour